S'identifier - S'inscrire - Contact
 

Les livres de l'Université Populaire d'Évreux


Archives par mois


 Le travail mort

Travail vivant et capital: la structure fondamentale du mode de production capitaliste. Quelques perspectives historiques

  • bureau-up
  • Samedi 04/03/2017
  • 11:30
  • Lu 487 fois
  • Version imprimable
 


Conférence du 10 mars 2017 - 18h30 - Université d'Évreux - Amphi C

En tant qu’il est la soumission du travail vivant au travail mort, le capital est éminemment mortifère. Marx le dit : il détruit les deux sources de la richesse, la terre et le travail. Le seul horizon qu’il laisse est celui d’une planète dévastée par la voracité du capital qui ne connaît pas d’autre loi que l’accumulation pour l’accumulation et, en même temps, il annonce l’obsolescence de l’homme – ce que nous disent à leur manière tous ceux qui nous invitent à entrer dans le « post-humain ». C'est en se plaçant de ce point vue fondamental, celui de la structure de la société contemporaine, que l'on peut tenter de répondre aux querelles actuelles sur le travail et la prétendue fin du travail.

Denis COLLIN


Partager cet article


Programme 2018

Vendredi 12 janvier 2018, 18h30 - 20h30 Qu’est-ce qu’une éducation républicaine ? par Denis Collin, professeur de philosophie Vendredi 9 février 2018, 18h30 - 20h30 Pour une école de l’exigence intellectuelle par Jean Pierre Terrail , sociologue Vendredi 16 mars 2018, 18h30 - 20h30 Platon éducateur par Marie-Pierre Frondziak, professeur de philosophie Vendredi 13 avril 2018, 18h30 - 20h30 La Révolution école (1918- 1939) Documentaire présenté par Joanna Grudzinska, réalisatrice Vendredi 25 mai 2018, 18h30 - 20h30 La Théorie des handicapes socio-culturels par Denis Collin, professeur de philosophie Vendredi 15 juin 2018, 18h30 - 20h30 L’Economie de l’éducation ou le « capital humain » par Mickaël Sylvain, professeur de sciences économiques et sociales